Lancer un produit avec le Lean Startup – cas concret

Vous souhaitez lancer un produit innovant sans trop dépenser de ressources ?

Focus sur une façon de faire – le Lean Startup – au travers d’une expérimentation par votre serviteur 🙂

M.V.P. et R.O.I.

J’aime avoir des résultats rapidement.

J’aime commencer petit en dépensant peu, tester et améliorer au fur et à mesure.

J’aime l’Agile et le Lean pour ça.

Au début de la pandémie, j’ai été en activité partielle, et cela a été une superbe opportunité de passer plus de temps en famille, en particulier avec mon petit 👶.

J’avais plus de temps pour le voir grandir, et par la même occasion, plus de temps pour passer de précieux moments ensemble 👨‍👩‍👦.

J’aime particulièrement dessiner, et créer, et mon petit aime les histoires: ces moments privilégiés étaient donc tout trouvés autour de ce thème.

Je me suis mis, une heure par jour, à dessiner des sprites, créer des scènes, et à écrire des histoires avec les dessins obtenus ✏. Pour la mise en page j’utilisais alors Canva.com (super outil que je vous conseille pour tout travail de design 🙂) et imprimais le PDF pour le lui lire. 

Au bout d’une semaine, j’avais ma première histoire, et la possibilité d’en créer de nouvelles depuis Canva. 

La toute première version sur Canva

Déformation professionnelle oblige: j’avais là le MVP (Minimum Viable Product) pour mon enfant, autrement dit un produit avec les fonctionnalités minimales pour tester l’hypothèse que j’apportais de la valeur à mon fils: une histoire avec des illustrations, le tout sur papier, et l’assurance de passer un bon moment. 

Et j’avais aussi mon MVP, en tant que créateur, pour développer rapidement de nouvelles histoires (Canva, avec les bonnes ressources graphiques).

➡️ Dépenser peu de ressources (en l’occurrence mon temps), pour mettre rapidement (une semaine) entre les mains des utilisateurs finaux (mon fils) un produit (livre avec histoire et dessin) qui permet de tester une hypothèse (mon fils apprécie mes histoires) et d’avoir un retour sur investissement immédiat (passer de bons moments ensemble) : voilà ce que l’Agile et le Lean permettent de faire.

Alors vous aussi, pensez MVP pour lancer votre #produit, ou aider votre client à le faire, et ainsi maximiser le Retour Sur Investissement 💰 🙂

❓Et la suite me direz-vous ? Je montrais les petites histoires créées à mon entourage, qui paraissait intéressé.

Et si je tenais quelque chose ?

L’utilisateur final

Le premier principe agile dit que “notre plus haute priorité est de satisfaire le client en livrant rapidement et régulièrement des fonctionnalités à grande valeur ajoutée.” 

En d’autres mots, que le produit soit en adéquation avec les besoins client, que tout soit pensé de façon user-centric. 

Avoir un produit market-fit.

Dans la première section, je vous laissais avec un cliffhanger insoutenable 😁 : je montrais les petites histoires à mon entourage, intéressé, au moins au niveau du concept. Je prenais conscience de tenir peut-être quelque chose. 

L’activité partielle aidant, j’avais plus de temps que d’habitude, et le désir de faire passer mes histoires personnalisées au niveau supérieur… en réalisant un second MVP pour tester mon hypothèse qu’un générateur d’histoires pour enfants, avec des personnages prédéfinis et des compositions de dessins dynamiques est intéressant pour les parents.

Le challenge de refaire du développement après quelques années me bottait: tester les librairies, faire des POC, définir des formats de données, intégrer les briques 🧱… pour avoir un logiciel opérationnel !

Première version utilisable par d’autres

Cette nouvelle version du produit avait fait le premier pas 🦶 vers quelque chose d’utilisable par d’autres que moi et m’avait révélé (ou plutôt confirmé) que le concept était attractif pour ce panel, mais qu’il ne serait vraiment adopté qu’une fois la possibilité d’avoir une version papier 📖.

Peu de parents laisseraient leurs petites têtes blondes devant un écran 🖥 pour leur lire une histoire ! 

⛔ Mon produit n’était pas en adéquation avec les besoins clients. 

ℹ Je n’avais pas un produit market-fit, mais j’avais appris.

🎯 Je savais où amener mon système de génération d’histoires.

➡️ Alors vous aussi, pour lancer votre produit, ou aider votre client à le faire, mettez toujours l’utilisateur final au cœur de votre démarche.

➡️ Pour les curieux, le lien de ce second MVP est accessible ici.

Roadmap & M.M.P

➡️ Si vous avez des enfants en bas âge 👶 et que vous aimez leur raconter des histoires où ils sont les héros, avec des images colorées, continuez à lire, car ce qui suit va vous intéresser (et si vous voulez en savoir plus sur le développement de produits en mode agile, cela vous intéressera également !).

Dans la section précédente, je vous racontais comment le lancement du premier MVP de l’application “histoires personnalisées” -à direction d’autres que moi- m’avait permis de mettre le doigt sur ce qu’il manquait pour répondre à leur besoin: l’impression.

Pour rappel, le MVP sert à valider des hypothèses, découvrir ses utilisateurs et comment résoudre leur problème. Il ne ciblera en règle générale qu’un petit panel d’utilisateurs, qui, de par leur feedback, permettront de designer des fonctionnalités à plus haute valeur ajoutée. 

Entre temps, le travail ayant repris sur les chapeaux de roues 🚀, ce projet restait plusieurs mois tel quel. Je demandais ensuite à mon entreprise la possibilité de mener à bien ce side business (car oui, à CGI on peut aussi exercer une activité annexe 😀 et on recrute), puis mettais ma casquette de Product Owner pour écrire la roadmap 🎯 de mon produit: les étapes et fonctionnalités clefs par lesquelles passer jusqu’à avoir la première version que je pourrai lancer sur le marché:

  • MVP (le coeur du produit, fait): le système de génération d’histoires avec personnages pré-établis.
  • F1: export d’histoires pour qu’elles soient imprimables.
  • F2: des histoires personnalisées pour n’importe quel utilisateur via un système de création de personnage.
  • F3: une application utilisable sur tous supports, avec conservation de ses critères personnalisés et gestion de ses histoires favorites.
  • F4: un outil d’aide à la composition d’images, pour atteindre plus rapidement un pool de 15 histoires.
Configuration du générateur d’histoires
Et c’est parti pour une histoire !

L’ensemble de ces fonctionnalités constituaient mon Minimum Marketable Product (ou par son petit nom: MMP). Il peut être vu comme la première version du produit, la première release en direction du marché (avec donc un panel élargi): les fonctionnalités core, ainsi que les fonctionnalités plus sexy, qui font que l’on reste sur un produit plutôt que sur un autre.

➡️ Et la suite me direz-vous ? Et bien la suite c’était il y a quelques jours car ce MMP est sorti: un générateur d’histoires personnalisées pour enfants en bas âges.

Le générateur d’histoires personnalisées est accessible ici.

Vos commentaires et partages sont bienvenus, merci ! 😀

En résumé

Avec le recul, si je devais garder 3 éléments qui m’ont permis de sortir cette première version d’application malgré une vie professionnelle, personnelle et familiale bien remplie:

  1. La puissance du Lean Startup: peu de ressources utilisées (temporellement: ~60h pour l’application, 15 histoires et plus de 250 images); faire un produit sans connaître les attentes du marché, car n’ayant pas de concurrents direct sur le même secteur (ce qui y ressemble le plus: les boites à histoires sonores, type Lunii – que je vous conseille !).
  2. Faire preuve de discipline: travailler peu sur le projet,  mais de façon régulière.
  3. Ne pas avoir peur de l’échec. J’ai fait l’application pour mon fils, pour un usage familial. Si elle peut servir à d’autres (et pourquoi pas la monétiser par la suite !), ce ne sera que du bonus😊. Dans tous les cas j’aurai énormément appris !

De plus, je note encore une fois la puissance de bien définir les priorités des fonctionnalités et les releases de ses produits, en les faisant tester au plus tôt pour s’adapter au marché.

➡️ Et la suite me direz-vous ? 

Si cette première version démontre qu’un marché est intéressé par le produit, je pourrai passer à la vitesse supérieure, professionnaliser l’application, et penser à comment la monétiser.

Pour me rendre compte de cet intérêt, plusieurs éléments me sont utiles:

Dans tous les cas, je continuerai d’ajouter plus d’histoires dont est friand mon fils 😃

Si cette “Expérimentation lean-agile” vous a plue, et vous a permis de découvrir des choses, je vous invite à commenter, à partager… et pour les parents curieux de découvrir l’application, ça se passe par ici !

Enfin, si le Lean est une pratique qui a piqué votre curiosité, je vous invite à jeter un oeil à une autre de ses applications… dans les finances !

Publié par

Aurélien

Coach Lean-Agile et ingénieur IT de formation, j'ai toujours cherché des effets de levier pour minimiser mes efforts en maximisant mes résultats. En lançant Virtus Fortuna, j'espère pouvoir aider d'autres personnes à faire de même, pour vivre une vie plus épanouissante, et libérer plus de temps à faire ce que vous aimez vraiment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.